parapharmacie-nuit-sommeil

 

J’ai poussé la porte du cabinet de sophrologie dans un état de fatigue intense sans plus savoir vers qui me tourner pour m’aider à surmonter la spirale de stress et d’insomnies à répétition dans laquelle j’étais tombée. Mon généraliste souhaitait me prescrire des somnifères et avait parlé éventuellement d’antidépresseurs si mon état ne parvenait pas à s’améliorer suite à la prise de ces somnifères. Il se sentait très certainement démuni également devant mes sollicitations répétées.
A 32 ans j’avais décidé de reprendre les études (donc de quitter mon métier). A cela, des éléments difficiles se sont ajoutés dans ma vie privée. Pensant pouvoir gérer toutes ces circonstances accumulées telle une Superwoman, je me suis épuisée peu de temps avant mes partiels. Le stress des examens approchant, mes nuits devenaient les unes après les autres aussi blanches que la neige et je ne voulais pas recourir tous les soirs aux somnifères qui m’engourdissaient l’esprit et empêchaient une réflexion dynamique en faveur de mes apprentissages.
J’ai alors trouvé au cabinet de sophrologie une écoute chaleureuse et bienveillante. On m’a donné des exercices adaptés pour gérer le stress ressenti face aux révisions qui me prenaient tout mon temps et aux examens à venir. Grâce à des techniques de respiration, de visualisation facilitant la décontraction j’ai traversé ces 15 jours de partiels dans un état de sérénité.
Dans un second temps , les séances de sophrologie ont porté sur la qualité de mon sommeil. Petit à petit, à l’aide des séances et des exercices appliqués à domicile, j’ai pu retrouver un sommeil plus apaisé. Moi qui étais réveillée par le moindre bruit, j’ai été surprise de découvrir à quel point les techniques proposées se révélaient efficaces.
Au fil de ces séances j’ai compris que dans nos sociétés où le culte de la performance est valorisé, la plupart d’entre nous sommes bien souvent contraints dans nos courses contre la montre respectives d’éluder (consciemment ou non) les moindres manifestations envoyées par notre corps. Il est cependant bienfaisant et essentiel pour nos santés d’apprendre à se poser, à se reconnecter dans  » l’ici et maintenant » et de s’attribuer un tant soit peu des moments de relâche où nous prenons le temps d’écouter les manifestations qui se produisent en nous puis d’interagir sur celles-ci de façon à développer une harmonie du corps et de l’esprit.
Un apprentissage qui devrait être mis en œuvre dans le système scolaire dés l’école élémentaire.
Même si les séances sont finies depuis peu, je continuerai à aller au cabinet de sophrologie de temps à autre pour une séance improvisée et ré-énergisante.

Merci infiniment pour ce témoignage à Madame P…